Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Blog de Chahid Slimani مدونة شهيد اسليماني

Vous qui entrez, gardez toute espérance…


L’« Année de la foi » de Benoit XVI et le crucifix de Saint Berlusconi

Publié par Chahid Slimani sur 19 Octobre 2011, 03:27am

Catégories : #Vérité

110815 Chris Riddell Riots

Benoît XVI  a donc décidé d’ « enrôler » plus de brebis dans son troupeau apparemment en péril.

 

En effet,  dimanche dernier dans la basilique Saint-Pierre, concluant  une importante rencontre mondiale à Rome consacrée à la «nouvelle évangélisation», le Pape a présenté le « planning » de son équipe : « plus d’évangélisation ».

 

Annonçant en même temps l’avènement de l’ « événement » d’une «Année de la foi» à partir du 11 octobre 2012 [1] qui marquera le cinquantième anniversaire du Concile Vatican II (1962/65). « Précisément pour donner une impulsion renouvelée à la mission de toute l'Eglise de conduire l'homme hors du désert où souvent il se trouve vers le lieu de la vie, vers l'amitié avec le Christ qui nous donne cette vie en plénitude, je voudrais annoncer que j'ai décidé de décréter une année de la foi » nous déclare le pape.

 

Si le monde bouillonne et s’embrase aujourd’hui à cause de cette chaotique stagnation économique, seule la stagnation de la foi intéresse Benoit XVI et son Eglise.

 

 

I- La loi de Benoit XVI

 

On apprend que d’ici quelques jours Benoit XVI nous expliquera dans une lettre apostolique, les enjeux de cette stagnation, de cette crise.  Benoit XVI nous révélera alors  sa loi du marché de la foi : la sous-consommation de la foi  risque de causer la perte du capital de la foi.

 

La solution :

 

1- plus d’offre de la « parole de Dieu » par de «nouveaux évangélisateurs» armés de leur «intense vie de prière» et de leur excellente expérience en matière de « marketing », avec le slogan de l’ « Année de la foi » : « God, just do it » !

 

2-  plus de demande par des brebis appauvries et désorientées par la crise économique mondiale, qui, au lieu de s’indigner comme le font actuellement tous ces braves et magnifiques colibris partout dans le monde, devront se contenter de consommer plus de foi et laisser les autres consommer le reste, les richesses de notre planète. Après tout, le « caviar » n’est pas un aliment de base comme la « foi ». La foi grasse !

 

Bref, il est question de faire grossir la foi du fidèle qui donnera une foi grasse et fraiche dont s’alimentera un « Dieu » apparemment gourmand et dégustateur. Alléluia !

 

La loi de Benoit XVI me parait « correcte » sous cet angle. Nous ne manquons pas de folie en ce moment. Une folie de plus ce n’est que de la folie encore. Les fassis [2] l’appellent « zid ala kedouss » زيد على الكدوس  (plus de débris, ce n’est que du débris !).

 

Mais est-ce le bon moment d’évoquer  une nouvelle campagne d’évangélisation ?

 

Non.

 

Les terriens découvrent à peine le destin commun que nous avons tous, sans distinction de race, de sexe ou de religion [3], face à la barbarie de la finance et des banquiers. Ces torches allumées par l’Eglise sont de mauvaise foi.

 

II- Ces hommes qui « parlent à Dieu »

 

Le Pape résume ainsi la qualité requise pour mener le travail d'évangélisation: «Le monde d'aujourd'hui a besoin de personnes qui parlent à Dieu pour pouvoir parler de Dieu.».

Plongés dans une telle frénésie, difficile pour nous de ne pas penser  au burlesque « Cowboy » Robert Redford parlant aux chevaux dans The Horse Whisperer , ou même à Franck Dubosc dans L'homme qui murmure à l'oreille de n'importe quoi. 6829_une-pape-usa.jpg

 

Difficile aussi de ne pas penser à George Walker Bush qui prétend avoir rencontré Dieu et qui déclara après « Dieu parle à travers moi».

 

On comprend maintenant de quelles « valeurs fondamentales » parlait Benoît XVI en recevant et remerciant George W. Bush lors de sa visite au Vatican le 13 juin 2008. Les deux hommes partagent ce don de pouvoir « parler à Dieu », en exclusivité, comme disent les journalistes.

 

En s’adressant à ces hommes [4] qui ont le câble avec Dieu, les fidèles, les consommateurs de la foi, ont le choix entre deux recettes :

 

- foi grasse à la sauce « parlez-moi de Dieu »

- foi grasse à la sauce « parlez à Dieu de moi »  

 

Délicieux !

 

III- Le crucifix de Saint Berlusconi  

313311 261538483882924 100000803240100 682704 1581151543 n

Benoît XVI ne devrait pas aussi se passer des services d’un évangélisateur hors pair : Saint Berlusconi, connu aussi pour être le président du Conseil italien. C’est une autre histoire.

 

Ce qui nous intéresse par rapport à cette « Année de la foi » et ces «nouveaux évangélisateurs» qui vont être lâchés après, c’est cette nouvelle méthode d’évangélisation qu’aurait inventée Saint Berlusconi.

 

Une fidèle brebis dite « escort-girl », décrit ainsi dans un entretien accordé le 16 septembre au quotidien de gauche Il Fatto quotidiano [5], cette fameuse nouvelle méthode d’évangélisation : « C’était un soir de février 2010. Une projection de Sister Act avait été organisée à Arcore [6] . A la fin du film, Nicole Minetti [7]habillée en bonne sœur, avec sa robe longue et sa coiffe blanche, très sexy dans ses habits stricts, monte sur l’estrade, s’enroule autour de la barre de lap dance, exécute un ballet, puis commence un strip-tease. Une fois qu’elle est complètement nue, le président s’approche, la tripote et lui promène sur les seins et entre les cuisses le crucifix en bois qu’elle porte autour du cou, en lui disant : “Que Dieu saint te bénisse.” Idem avec les autres “religieuses” qui l’accompagnent. ».

 

Faut-il dire « Amen », «Alléluia » ou « Bunga-Bunga »?

 

Mystère pour le profane que je suis !



[1] et «  se conclura le 24 novembre 2013, lors de la solennité du Christ roi de l'univers » précise le Pape.

[2] de Fès

[3] Lire les réflexions du philosophe Manuel de Diéguez sur la religion, les religions. 

[4] Puisque je ne vois que des hommes autour du Pape, jamais une seule femme ! 

[5] Lire Marcelle Padovani « Berlusconi : bunga-bunga et crucifix » 

[6] Nord de l'Italie. Silvio Berlusconi y possède une villa

[7] Conseillère régionale en Lombardie du Peuple de la liberté, le parti de Silvio Berlusconi.

© Illustration The Guardian : Chris Riddell, "The pied pipe of consumerism"

© Photo Nicole Minetti, vanityfair.it

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Manou 24/11/2011 19:49

Excellent site

Chahid Slimani 27/10/2011 18:27



Infos :


Pour Silvio Berlusconi re-« évangéliser » Helle Thorning-Schmidt, première ministre danoise, est aussi important que le sommet crucial pour la survie de la zone euro !



Chahid Slimani 25/10/2011 00:59



Infos :


Nouveau sur le site  d’Aline de Diéguez (25 octobre 2011)


 


Aux sources du chaos mondial actuel :  VIII - La légende dorée du
sionisme



Chahid Slimani 23/10/2011 23:48



Bonsoir Fabrice


 


L’ « essentiel » ne devrait-il pas être « universaliste » justement ?


Et la « porte » commune ?


 


Amitiés



Chahid Slimani 23/10/2011 23:43



Bonsoir Fall Amri


 


Je ne parle pas de la « foi chrétienne » mais plutôt de l’ « évangélisation », et je crois avoir compris que
c’est différent, n’est ce pas ?


 


Amitiés



Fabrice 23/10/2011 20:09



en caricaturant la démarche spirituelle et la bonne communication du pape vous n'apportez aucune contribution critique au débat


l'année de la foi est une année décisive pour la Sainte Eglise, un retour salué à l'essentiel


que chacun balaye devant sa propre porte



fall amri 23/10/2011 19:26



un tel acharnement contre la foi chrétienne ne fait qu'abaisser le niveau et mine le dialogue entre les civilisations, ce n'est pas demain la veille dans le monde musulman!



Chahid Slimani 23/10/2011 18:27



Bonjour Catherine


 


Pourvu que cette « foi » soit « sincère » !


 


Amitiés



catherine 23/10/2011 01:34



doucement mon ami, sans la foi la bestialité l'emporte



Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents