Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Blog de Chahid Slimani مدونة شهيد اسليماني

Vous qui entrez, gardez toute espérance…


The Purge (XI) : Quand M. Barack Obama livre le monde à M. Vladimir Poutine, au nom de Lao Tseu…

Publié par Chahid Slimani sur 10 Mai 2016, 01:24am

Catégories : #Vérité

The Purge (XI) : Quand M. Barack Obama livre le monde à M. Vladimir Poutine, au nom de  Lao Tseu…

« La faiblesse est sublime, la force est méprisable. Quand un homme naît, il est faible et souple. Quand il meurt, il est fort et raide. Quand un arbre croît, il est souple et tendre ; quand il devient sec et dur, il meurt. La dureté et la force sont compagnes de la mort. La souplesse et la faiblesse traduisent la fraîcheur de la vie. C'est pourquoi ce qui a durci ne vaincra pas. »

Lao Tseu

 

Le magazine Forbes s’obstine depuis des années à classer M. Vladimir Poutine comme « l'homme le plus puissant de la planète », alors que suivant sa ligne éditoriale, Larry Page de Google et Mark Zuckerberg de Facebook devraient l’emporter encore pour les dix années à venir. D’autres comme Judy Mozes, l’épouse de l’ancien ministre israélien de l’Intérieur, Silvan Shalom, traite M. Barack Obama de « noir et faible ». Il y a quelques mois, elle avait publié sur son compte Twitter, cette blague raciste mais révélatrice de la vision israélienne du monde : « Savez-vous ce qu’est le café Obama ? Noir et faible. ».

Forbes n’est pas dupe.  Judy Mozes est stupide et inculte. Vanter Poutine et abaisser Obama, là est toute la sagesse de Lao Tseu. Les fabulateurs de M. Vladimir Poutine nous disent que leur prince est le « meilleur ». Mais comment éviter que le « meilleur » ne devienne tyran ? Répond le grand sage Lao Tseu dans son célèbre Tao Tö King (Livre de la Voie et de la Vertu).

I.Pourquoi Obama a fait de Poutine « l’homme le plus puissant de la planète » sur le papier ?

II. Le « grand Satan » corrompu a changé de camp…

III. Le son des ailes…

IV. La fasciste de la Bastille…

V. L’orgie…

 

I. Pourquoi Obama a fait de Poutine « l’homme le plus puissant de la planète » sur le papier ?

En lisant le Tao Tö King, on finit par comprendre l’implacable stratégie de M. Barack Obama. Je suis même convaincu que c’est son livre de chevet. Alors que le monde demeure fasciné par la ruse dans les thèses de Sun Tzu, Obama me semble l’un des rares dirigeants de l’histoire des puissances à prendre volontairement une posture décriée comme déclinante et vacillante.

L’image d’une Amérique puissante et arrogante écrasant sans pitié peuples et dirigeants élus démocratiquement n’a pas seulement nui à l’histoire d’un pays autrefois considéré comme chantre de la liberté et de l’anticolonialisme, mais permis aussi aux tyrans, dictateurs et bourreaux du monde entier de rétablir leur réputation et d’être acclamés comme « résistants ». Khamenei, Assad, kadhafi, Mugabe etc.

Élu président des États-Unis d’Amérique, Obama a compris une seule chose ; sa stratégie le confirme : « Il faut bêcher notre terre et faire remonter à la surface du monde et des médias  la vie animale du sous-sol, des ténèbres : les verts, les insectes, les bactéries etc. Toutes ces bestioles de mauvaise foi qui font de la puissance et de l’hégémonie des États-Unis leur fond de commerce. ». Obama a livré le monde à la vie animale du sous-sol. Ce n’est pas un hasard si Poutine nous vient tout droit du sous-sol du KGB[1]

II. Le « grand Satan » corrompu a changé de camp…

Avec sa barbe moyenâgeuse, son turban noir et son terrorisme en Syrie et dans le monde musulman, il est difficile pour Ali Khamenei et ses ayatollahs obscurantistes de faire passer Obama pour le « grand Satan ». Satan a changé de camp. Obama est faible. Satan est puissant. N’est-ce pas ?

Le néo-« grand Satan » militaire et financier. Les « Panama papers » nous révèlent à quel point les bestioles du sous-sol ont profité des rouages d’un système financier corrompu qu’ils n’ont jamais cessé de dénoncer. Les sociétés et les comptes secrets au Panama d’Ahmadinejad, de Hassan Nasrallah et des autres, en font les nouveaux magnats de la finance. Barack Obama et ses services n’inventent rien, ils révèlent une vérité.

Dans son ouvrage Les discrètes vertus de la corruption[2],  Gaspard Koenig nous résume que le mot « corruption » vient du verbe latin corrumpere, association de cum (avec) et rumpere (rompre). Co-rompre, c’est d’abord « rompre ensemble ». Vladimir Poutine,  Ali Khamenei et leurs fabulateurs croient « rompre ensemble » avec l’hégémonie américaine et construire leur propre hégémonie.

Pour comprendre comment l’on succombe à la corruption des valeurs et des principes, Gaspard Koenig cite Mandeville qui baptise dans son Troisième Dialogue l’homme intègre « indolent », et le corrompu « actif ». « Le signe le plus sûr pour reconnaître un actif, c’est le mouvement. Un actif « accepte volontiers l’agitation du monde » et s’y jette avec bonheur et cupidité, s’adaptant aux modes, tirant profit des nouveautés, entrevoyant dans chaque tendance de la société une opportunité d’investissement et un espoir de gain. », explique-t-il.

III. Le son des ailes…

En laissant Poutine miser sur l’extrême droite en Europe, et l’extrême droite le vénérer, Obama livre au monde une image claire de cette Europe nationaliste qui rejette l’OTAN : « Après les Etats-Unis, les fascistes ! ».

Quand Forbes classe M. Vladimir Poutine comme « l'homme le plus puissant de la planète », il en fait le lampadaire de toutes les bestioles européennes. Les ailes des dirigeants d'extrême droite et du Front national français s’activent intensivement.

IV. La fasciste de la Bastille…

Qualifiée par les hommes du Kremlin comme « la meilleure propagandiste de Russie »[3], Marine Le Pen considère[4] M. Poutine comme un patriote qui défend, comme elle, les « valeurs de l'héritage chrétien de la civilisation européenne ».

À en croire Jean-Luc Melenchon, Marine Le Pen est une « fasciste ». « Pourquoi voulez-vous que le peuple français soit le seul peuple qui ait envie d'avoir une fasciste à sa tête? », s’insurge-t-il le 5 mars 2011. Depuis, en première instance et en appel, la justice a reconnu à l'eurodéputé Front de gauche le droit de qualifier Marine Le Pen de « fasciste ». Ce qui fait dire au même Jean-Luc Melenchon «Pour la 2e fois, la justice confirme qu'on peut qualifier Marine Le Pen de fasciste. Sentez-vous libres d'appeler un chat un chat. ».

Si les fabulateurs de M. Vladimir Poutine en France avaient une Jeanne d'Arc, elle serait Marine Le Pen. Nous savons tous qu’elle porte leur étendard en France, cette France « blanche et chrétienne », malgré l’hypocrisie des zigzagants des valeurs et de l’éthique. 

V. L’orgie…

Les zigzagants des valeurs et de l’éthique dénoncent théoriquement Marine Le Pen, vénèrent M. Vladimir Poutine et célèbrent la laïcité. M. Vladimir Poutine vénère l’Eglise orthodoxe, soutient Marine Le Pen et sape la laïcité. Le parti de Marine Le Pen vénère M. Vladimir Poutine, vénère l’Eglise catholique et sape la laïcité. L’Eglise catholique dénonce M. Vladimir Poutine, rejette l’Eglise orthodoxe et sape la laïcité. « Ce qui n’est pas clair n’est pas français », n’est-ce pas cher Rivarol ?[5]


[1] Lire « Promesse, tour et prestige : M. Vladimir Poutine, un triomphe de la magie Berezovskienne … » http://chahidslimani.over-blog.com/2015/10/promesse-tour-et-prestige-m-vladimir-poutine-un-triomphe-de-la-magie-berezovskienne.html

[2] Gaspard Koenig, Les discrètes vertus de la corruption, Grasset, 2009.

[3] Lire LE MONDE du 02.11.2015

[4] Dans un entretien accordé au quotidien autrichien Kurier.

[5] Lire « The purge (IV) : Jésus l’Athénien et le rouet de Gandhi… » http://chahidslimani.over-blog.com/2013/12/the-purge-iv-j%C3%A9sus-l%E2%80%99ath%C3%A9nien-et-le-rouet-de-gandhi%E2%80%A6.html

© Dessin bokbluster.com 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

le conte 15/05/2016 19:03

orgie? où? que j'adhère

Hot Bot 12/05/2016 20:36

suite
Obama doit tenir compte de son "opinion publique" alors que chez Poutine celle-ci n'existe tout simplement pas. Elle est gavée de propagande et accessoirement d'alcool. Et si vous trouvez que c'est pareil, je vous défie d'aller vivre en Russie.

philipes 13/05/2016 20:30

parce qu'elle existe en france ton ''opinion publique''? foutaises

Hot Bot 12/05/2016 20:34

j'ai lu
La force de Poutine c'est aussi son cynisme sans bornes. Il est capable de toutes es ignominies et crimes. Malgré cela, sa capacité de nuisance le rend incontournable et fréquentable. Qu'on doive serrer la main à un tel personnage à l'occasion sanguinaire, pas vraiment meilleur que son ami Assad, donne une idée du malaise diplomatique. Mais Sarkozy, lui, n'est pas tenu à la diplomatie et son déplacement à Moscou ainsi que le tutoiement sont indécents.

Lou 11/05/2016 20:02

dis poutine le criminel car je ne vois pas comment qualifier quelqu'un qui bombarde écoles et hopitaux? un criminel

col blanc 11/05/2016 18:59

Tout cela aurait-il été possible sans le renoncement de Barack Obama, fin août  2013, à une campagne de bombardements punitifs contre le régime syrien, qui venait de franchir la « ligne rouge  » édictée par Washington en utilisant l’arme chimique contre sa propre population  ? Probablement pas.

Francis 10/05/2016 23:47

Poutine s’est emparé du leadership détenu par les ricains, moi ça ne me pose aucun problème et si Marine passe moi je reste contrairement à l'autrele yannick

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents