Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Blog de Chahid Slimani مدونة شهيد اسليماني

Vous qui entrez, gardez toute espérance…


The Purge IX : Freud et la défécation politico-sexuelle de M. Vladimir Poutine et M. Donald Trump…

Publié par Chahid Slimani sur 24 Décembre 2015, 00:52am

Catégories : #Vérité

« Qui amat periculum in illo peribit » (Qui aime le péril y périra)

La Bible

The Purge IX : Freud et la défécation politico-sexuelle de M. Vladimir Poutine et M. Donald Trump…

Je lisais Gerald Messadié écrire dans son ouvrage 4000 ans de mystifications historiques[1] « Les mots sont parfois des traîtres que dénoncent les faits. », quand j’ai appris les propos de M. Vladimir Poutine sur M. Donald Trump. Ce dernier, séduit, vient de déclarer sa flamme à l’occupant du Kremlin.

Certains parmi vous voudront comprendre l’incompréhensible, d’autres comme les fabulateurs de M. Poutine[2] diront que leur saint patron est un saint patron. Mais celui qui connait le monde rapace, raciste, intégriste, misogyne et complotiste autour duquel gravitent tous ces provocateurs, sait très bien que nous avons affaire avant tout à des pervers sexuels. La politique n’est qu’une autre loge du théâtre de l’humanité où certains parmi nous cherchent leur satisfaction sexuelle la plus morbide. Des deux grands groupes de pervers, Freud s’attarde sur l’une de leurs deux grandes subdivisions : les individus qui cherchent leur satisfaction sexuelle dans la réalité.

Freud nous expliquera sur Donald Trump et Vladimir Poutine connus pour être entêtés et mercantiles, que « provenu de l’érotisme anal, l’entêtement constitue, au service du narcissisme, une réaction importante du moi contre les exigences d’autrui. L’intérêt pour les excréments devient l’intérêt pour le cadeau, et ensuite pour l’argent. ». [3]

 

I. Donald Trump, le miroir sexiste et cupide de Vladimir Poutine…

II. La politique de défécation…

III. La politique de la boue…

IV. Et le plug anal de l’année 2015 va à…

 

I. Donald Trump, le miroir sexiste et cupide de Vladimir Poutine…

M. Vladimir Poutine vient de nous initier, nous autres profanes, sur l’un des hommes les plus moqués des Etats-Unis et de la planète : c’est un « homme brillant et plein de talent (…) le favori incontesté de la course présidentielle (…) Il dit qu'il souhaite un autre niveau de relations, des relations plus étroites, plus profondes, avec la Russie, comment pourrait-on ne pas saluer cela ? Evidemment que nous le saluons. ».

Après toutes ses déclarations sur les musulmans « terroristes »[4], les Mexicains « violeurs »[5], les femmes « dégoutantes, grosses truies, chiennes, bonnes à rien et animaux dégoûtants », les handicapés etc., Poutine trouve du charme à M. Trump. Une récidive machiavéliquement grotesque pour celui qui a déjà considéré Sepp Blatter comme un «homme respectable qui mérite le prix Nobel de la Paix ». Le même Sepp Blatter qui a ruiné la FIFA et qui vient d’être suspendu pour huit ans par le comité d’éthique de l’instance mondiale.

Bref, ne soupçonnant pas le cerveau de M. Poutine responsable de cette insulte sans scrupule au bon sens, j’ai donc fait appel au monde caverneux de [1] Sigmund Freud.

Quelques indices révélateurs :

- Les deux hommes qui ont éjecté leurs « vieilles femmes usées», ont un penchant pour les jeunes femmes athlètes, mannequins et hôtesses de l'air. La première femme de Donald Trump, Ivana Zelníčková, était une athlète et mannequin tchécoslovaque. Lioudmila Alexandrovna, l’ex-épouse de Vladimir Poutine, était hôtesse de l'air. Il est aujourd’hui en relation avec la jeune athlète russe Alina Kabaeva, alors que Trump a épousé en 2005 Melania Knauss, une jeune mannequin originaire de Slovénie.

- Les deux hommes sont connus pour leur manque d'élégance envers les femmes.

- Les deux hommes aiment obstinément poser devant les caméras.

- Les deux hommes affichent fièrement leur foi chrétienne.

- Les deux hommes dénoncent leurs pays qui renoncent à leurs « racines, idéologie traditionnelle, culturelle et religieuse, et même sexuelle…».

- Les deux hommes sont mercantiles et donc très riches.

Ce qui nous amène précisément à la signification symbolique de l’argent découverte par Freud : « C’est entre des complexes apparemment aussi différents que la défécation et l’intérêt pour l’argent que semblent exister les relations les plus abondantes ».

 

II. La politique de défécation…

Vladimir Poutine, Donald Trump, Marine Le Pen et les autres fabulateurs, ont à mon avis un point commun très nauséabond, en plus de leur ego surdimensionné bien entendu : la défécation politique et intellectuelle. Le mot défécation n’est pas innocent. Freud m’aidera à vous en expliquer la pertinence : « Pourquoi ne sauriez-vous pas qu'il y a des individus pour lesquels la défécation reste, toute leur vie durant, une source de volupté qu'ils sont loin de dédaigner ? Quant à l'intérêt que suscite l'acte de défécation et au plaisir qu'on peut éprouver en assistant à cet acte, lorsqu'il est accompli par un autre, vous n'avez, pour vous renseigner, qu'à vous adresser aux enfants mêmes, lorsque, devenus plus âgés, ils sont à même d'en parler. Il va sans dire que vous ne devez pas commencer par intimider ces enfants, car vous comprenez fort bien que, si vous le faites, vous n'obtiendrez rien d'eux. ».[6]

On comprend maintenant l’intérêt que suscite l'acte de défécation politique de Vladimir Poutine, de Marine Le Pen et des autres fabulateurs et le plaisir qu'ils peuvent éprouver en assistant à cet acte, lorsqu'il est accompli par un autre comme Donald Trump.

Groddeck, le disciple de Lou Andreas-Salomé, a expliqué en 1926 comment « la première forme d’expression pour les pensées humaines est l’évacuation intestinale. ». Cette satisfaction prend aujourd’hui différentes formes dans la réalité. Les bombes de Vladimir Poutine sur les civils syriens ne sont que de la politique de défécation. Les soldats russes éprouvent ainsi du plaisir à déféquer sur les têtes des Syriens. À salir le monde arabe et musulman.

 

III. La politique de la boue…

Je termine la lecture de Freud et je comprends enfin pourquoi Poutine est attiré par le bourbier syrien. Ainsi, pour peu qu’il en ait l’occasion, l’enfant Poutine, « tripote-t-il et joue-t-il encore volontiers avec de la boue humide qu’il aime à ramasser en gros tas. Ce tas de boue est déjà, dans une certaine mesure, un symbole qui se différencie de la chose proprement dite par l’absence d’odeur. ». Pour l’enfant Poutine, « la boue est en quelque sorte des matières fécales désodorisées. » révèle Freud.

 

IV. Et le plug anal de l’année 2015 va à…

Quand j’entends Poutine dire à propos de Trump « Il dit qu'il souhaite un autre niveau de relations, des relations plus étroites, plus profondes », et ce dernier déclarer « Mes doigts sont longs et beaux comme le sont, et cela a été bien documenté, d’autres parties de mon corps »[7], je pense à l’artiste Fernando Sosa qui a créé des plugs anaux à l’effigie de Trump, George W. Bush, Poutine et Kim Jong. Contre une telle défécation politico-sexuelle, ça peut aussi servir.

 

[1] Gerald Messadié, 4000 ans de mystifications historiques, Archipel, 2011.

[2] Lire « The Purge VIII: Quand le mythe Poutine devient vérité rhétorique en Europe… » http://chahidslimani.over-blog.com/2015/10/the-purge-viii-quand-le-mythe-poutine-devient-verite-rhetorique-en-europe.html

[3] Sigmund Freud, « Sur les transformations des pulsions particulièrement dans l’érotisme anal », traduit de l’allemand par Édouard Pichon et Henri Hoesli, in Revue Française de Psychanalyse, Tome II, n° 4, Éd. Doin et Cie, 1928, pp. 609-616.

[4] Dans un communiqué du 7 décembre, le candidat américain à la primaire républicaine appelle « à l’arrêt total et complet de l’entrée des musulmans aux États-Unis jusqu’à ce que les représentants de notre pays soient en mesure de savoir ce qui se passe. ».

[5] «Quand le Mexique nous envoie des gens, il ne nous envoie pas les meilleurs. Il n’envoie pas des gens tels que vous. Il envoie des gens avec des tas de problèmes, qui viennent leurs problèmes avec eux. Ils viennent avec de la drogue, ils amènent de la criminalité, ce sont des violeurs. » a déclaré Trump.

[6] Sigmund Freud, Introduction à la psychanalyse.

[7] Lire “50 Donald Trump Quotes That Are So Dumb They’ll Make Your Brain Hurt” http://thoughtcatalog.com/lorenzo-jensen-iii/2015/07/50-donald-trump-quotes-that-are-so-dumb-theyll-make-your-brain-hurt

© Photo Ruymen Jim / Abaca

© Photo Fernando Sosa, Vladimir Putin and Donald Trump Butt Plugs. Images via Etsy

Commenter cet article

Phil 26/12/2015 02:32

dans ce cas il faut voter Trump!

Majdah Bouhsass 25/12/2015 14:19

les deux sont des Pervers narcissiques manipulateurs : un danger réel !

Majdah 25/12/2015 14:18

les deux sont des Pervers narcissiques manipulateurs : un danger réel !

Majdah 29/12/2015 20:31

évidemment !

tucson 27/12/2015 03:54

Freud est le père des pervers

schwahtz 24/12/2015 22:52

et platini dans toute cette histoire????

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents