Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Blog de Chahid Slimani مدونة شهيد اسليماني

Vous qui entrez, gardez toute espérance…


Cogito de la servitude volontaire : « Je suis américain, donc je suis. » …

Publié par Chahid Slimani sur 12 Février 2015, 00:56am

Catégories : #Liberté

Cogito de la servitude volontaire : « Je suis américain, donc je suis. » …

« La liberté est un mot qui chante plus qu’il ne parle. »

Paul Valéry

Les derniers événements qui ont ensanglanté et secoué la France, et la propagande que subissent les Français depuis, m’ont rappelé un reproche de Spinoza[1] qui considérait que la conscience de la liberté de l’homme n’est qu’un leurre, car de la même manière qu’une pierre pourrait se croire libre parce qu’elle tombe sans obstacle dans le vide – alors qu’elle y est déterminée par la loi de la chute des corps –, l’homme s’imagine décider de ses actes en ignorant les processus qui ont motivé ses choix.  

 

1- « Je suis Obama, donc je suis »…

Encore une fois la prière des Français a été vaine. Arès l’américain, Dieu de la guerre et de la destruction n’a pas répondu. « Pourquoi le président américain n'est-il pas venu rendre hommage aux victimes des attentats qui ont endeuillé la France ? ». Cette question existentielle tourmente toujours la France.

L’épisode Charlie Hebdo se termine ainsi avec un arrière-goût amer pour les Français. Obama qui occupe actuellement la fonction du Dieu Arès, entre autres fonctions bien sûr, dont Apollon, Dieu de la Lumière, du Soleil, de la Pureté, de la Beauté, des Arts, de la Poésie, de la Musique, des Sports, bref du show-business[2] ; Hermès Dieu de la diplomatie, des médias, bref du mensonge et de la propagande etc. etc., n’est pas venu  à la marche républicaine qui a réuni tartuffes et criminels de guerre[3].

Durant la journée du drame, la société et les médias français attendaient un seul soutien et une seule déclaration divine, celle du président de l’Occident M. Barack Obama. Le soir, tous les médias français, chaînes de télévision, journaux, magazines et sites internet titraient comme un cri de soulagement et de fierté dans le deuil : « Obama a dit : « Vive la France ! » ». Le journal le Monde précisait fièrement « (…) Vive la France! [ces trois derniers mots ont été écrits en français] »[4]. Bonne nouvelle, nous savons maintenant que Dieu connait et reconnait le français.

2- « Je suis le 11 septembre, donc je suis »…

Antoine de Saint-Exupéry disait « L'homme se découvre quand il se mesure avec l'obstacle. ». Ce jour-là, les Français se sont découverts Américains. Au lieu de « franciser » leur drame, leur deuil, ils l’ont pieusement américanisé. Ils ont alors copié et récupéré tous les symboles de l’Amérique blessée. Les journalistes et les intellectuels ont répété durant la journée « c’est notre 11 septembre », « le 11 septembre français »…  Le journal LeFigaro rappelait « L'Amérique est aux côtés de son «plus vieil allié», la France, alors que celle-ci vit la douleur d'un «11 Septembre» français, qui, en frappant Charlie Hebdo, a attaqué les «tours» de la liberté de la presse, comme l'avaient été celles du World Trade Center. »[5].

3- « Je suis Pearl Harbour, donc je suis »…

Après l’accident d’Albacete le 29 janvier, qui a tué neuf aviateurs français et en a blessé grièvement cinq autres au cours d’un entraînement entre alliés de l’Organisation du traité de l'Atlantique Nord, le général Denis Mercier, chef d’état-major de l’armée de l’air, a déclaré : « L’image qui me vient en tête, quand on commence à écouter les premiers témoignages, c’est ce film “Pearl Harbour” : les gens sont dans leurs occupations opérationnelles, en temps de paix, tout est calme, chacun à sa place au bon endroit, et d’un seul coup c’est l’horreur. ».

On savait que les soldats jouaient tout le temps aux jeux vidéo, on sait maintenant que les officiers français apprennent l’art de la guerre en regardant les films américains. 

Lors de l'embuscade d'Uzbin qui s'est déroulée les 18 et 19 août 2008 à une cinquantaine de kilomètres au nord-est de Kaboul dans la vallée d'Uzbin, et qui a infligé une lourde perte à l’armée française, les soldats français présents à l'embuscade se sont considérés comme abandonnés par leurs « alliés » américains.

4- « Je bêle, donc je suis »…

Toujours ce même grand malentendu. Les Français considèrent les Américains comme leurs « alliés », alors que les Américains les considèrent comme leurs vassaux.  Feu Edward Saïd disait à propos des Palestiniens, « même dans les rangs des opprimés il y a des vainqueurs et des vaincus. ». Doit-on rappeler aux Français que même dans les rangs des vainqueurs il y a des vainqueurs et des vaincus.  En 1945, les Américains ne sont pas venus aider des « alliés », mais récupérer et asservir des vaincus.

Le philosophe Manuel de Diéguez le rappelle d’ailleurs dans ce même contexte du drame de Charlie Hebdo, « Et maintenant, notre Liberté d'expression réduit notre Liberté de penser à une mascarade. Nous constatons que le naufrage de notre civilisation conduit toute notre classe dirigeante à un rétrécissement hallucinant de son champ de vision. Du coup, on voit surgir sur nos pas des dessinateurs et des caricaturistes stupides, dont les crayons se prennent pour des télescopes de leur génie, mais dont l'univers mental se situe au niveau de la préadolescence. Ces héros d'une prétendue liberté de pensée n'ont jamais aperçu les cinq cents bases américaines qui occupent tout notre continent depuis soixante quinze ans; et ces moutons de Panurge entonnent les bêlements dont leur propriétaire leur dicte la mélodie. Au lieu de nous pencher sur nos neurones, nous dessinons un Mohammad cul nu. Quelle liberté de pensée que celle qui nous interdit d'élaborer une zoologie du langage simiohumain à l'école de l'ignorance et de la sottise des demeurés et des benêts de la tolérance! »[6].

 


[1] Baruch Spinoza, Ethique, PUF, 1990.

[2] Lire « The Avengers contre de Gaulle : À propos de l’américanisation et de l’acculturation volontaire des Français… » http://chahidslimani.over-blog.com/article-the-avengers-contre-de-gaulle-a-propos-de-l-americanisation-et-de-l-acculturation-volontaire-des-f-108702845.html

[3] Lire « The purge (VI): Demi-dieux contre « singes tueurs »... » http://chahidslimani.over-blog.com/2015/01/the-purge-vi-demi-dieux-contre-singes-tueurs-0.html

[4]Gilles Paris, « Attaque contre « Charlie Hebdo » : Barack Obama se rend à l’ambassade de France à Washington », Le Monde.fr  du 09.01.2015 à 00h58.

[5] Laure MandevilleMis, «Charlie Hebdo : «Vive la France !» écrit Obama dans le livre de condoléances », LeFigaro.fr du 08/01/2015 à 19:09.

[6] Manuel de Diéguez, « LE COMBAT DE LA RAISON. 4 - Le Dieu sanglant de la Liberté » http://aline.dedieguez.pagesperso-orange.fr/tstmagic/1024/tstmagic/philosopher/combat_raison4.htm

© Photo affiche du film américain The Men Who Stare at Goats. 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Noor 22/02/2015 11:15

Salam/Bonjour

Ma fille de 17 ans a décidé de voter blanc, mon fils dit qu'il y a des morts ailleurs aussi...
En France personne n'est descendu dans la rue pour crier à quand des emplois à quand des logements salubres, à quand le respect des droits de l'homme de pratiquer sa foi en toute sérénité.

Circulez rien à faire en France, sauve qui peut....

Roxanne 13/02/2015 16:29

Chomage salaires freinés et impots en hausse l'enseignement est totalement à la dérive je comprends pourquoi mon pays est servile et rassurez vous ça va durer moi je le dis même à mes petits fils

Feizer 12/02/2015 21:45

Non je crois que la france s est mise en état de servitude volontaire pour des raisons économiques ce que font tous les pays même les usa, culture je ne crois pas je sais de quoi je parle

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents