Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Blog de Chahid Slimani مدونة شهيد اسليماني

Vous qui entrez, gardez toute espérance…


Terre des hommes : l’Afrique mandingue…

Publié par Chahid Slimani sur 2 Juillet 2014, 01:30am

Catégories : #Terre des hommes

Terre des hommes : l’Afrique mandingue…

« Laissez-moi sortir de terre

Bourgeonner et fleurir,

Que mes fruits éclatés

Nourrissent la faim du monde

Laissez-moi m’ouvrir

Au souffle des quatre vents...

J’étais un nénuphar

Sur les eaux de ma terre...

Maintenant je suis l’absent des Grands Jours » Fatou Ndiaye Sow, poétesse sénégalaise.

Descendant en ligne directe du grand Soundiata Keïta[1], fondateur de l’Empire du Mali, Salif Keïta est aujourd’hui sans conteste, la Voix de l’Afrique. Née en 1952 à Djoliba au Mali, Amy Koita est l’une des voix les plus emblématiques et enchanteresses de la musique mandingue, un art et une tradition des familles griotiques. Des femmes et des hommes unis par les liens du sang et qui portent et transmettent cette science orale[2], en contant histoire et culture africaines depuis le légendaire royaume du mali.

L’épopée de Soundiata Keïta souverain mandingue de l'Afrique de l'Ouest médiévale, est devenue l’un des plus épiques et célèbres poèmes en Afrique. Un récit conté et transmis dévotement de génération en génération, en langue mandingue, par la caste des griots.

La légende Mali Sadio qui se déroule dans la ville historique de Bafulabé, est un autre récit particulièrement émouvant. Un hymne à l’amitié et à l’amour. L’amour entre l’homme et l’animal. Un hymne à la séparation et au deuil. Le deuil d’un continent qui enterre ses enfants et ses traditions.[3]

L’existence d’un griot ou djéli, coule comme une rivière de réflexions philosophiques abreuvant et enchantant tribus et peuples nomades du Sahara et de l'Afrique noire équatoriale, dont l’empire du Mali fut le carrefour historique. Paroles épiques, chants, musique et danse, le récit du griot est un spectacle théâtral qui ignore le drame de l’invention de la fameuse « boîte à merveilles », la télévision et le cinéma. Le village de Keyla au Mali, témoigne aujourd’hui encore de cette magie de la parole et de ce dévouement des griots. Une magie rendue depuis des siècles éternelle et universelle grâce l’alphabet arabe.

Je témoigne ici de mon respect et vénération pour ces maîtres griots africains qui m’ont ouvert l’âme et l’esprit et appris tant de sagesses.

[1] Né à Niani en 1190 et mort en 1255

[2] Voir Derive, J.,« Eléments de poétique de l’épopée mandingue », Hommage à Milman Parry : le style formulaire de l’épopée homérique et la théorie de l’oralité poétique (F. Létoublon éd.), Amsterdam, Gieben, 1997

[3] Lire Chahid Slimani, « Terre des hommes : La légende de Mali Sadio. » http://chahidslimani.over-blog.com/article-terre-des-hommes-la-legende-de-mali-sadio-112408322.html

©Photo A Griot tells the Epic of Sunjata with the help of the Kora (Mande harp).

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Hassane 11/07/2014 22:41

Salif Keita est une icône des voix africaines. Il ne cesse qui la (l'Afrique) porter hors des frontières du continent. La civilisation africaine marqué aussi par le talent des griots du Mandingue avec les belle histoire de Soundiata et Soumarou Kanté, en passant par Sonni Ali Ber....
L'Afrique, je te chéris tant.

Bo 03/07/2014 02:56

i love africa salif is my father

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents